Comment se débarrasser des nuisibles écologiquement ?

débarrasser des nuisibles

Un animal est considéré comme nuisible quand sa présence a un effet nocif sur l’homme et ses conditions de vie. Plus que du dégoût ou de la phobie, ces espèces peuvent constituer une menace sérieuse. Empêcher ces créatures de faire des ravages est donc devenu une priorité pour chaque foyer. Votre première réaction serait d’utiliser des produits chimiques puissants pour se débarrasser rapidement du problème. Pourtant, la réalité est que ces substances peuvent causer une gamme de problèmes environnementaux et sanitaires. Il est donc préférable d’adopter une approche écologique qui est tout aussi efficace et peut même avoir de meilleurs résultats à long terme.

Comment se débarrasser des rongeurs de manière écologique ?

Le contrôle naturel des rongeurs tels que les souris, les rats, les ratons laveurs, les chauves-souris, les mouffettes, les écureuils et autres nuisibles peut bien se faire sans l’utilisation de produits chimiques agressifs. Tout le monde connaît le piège à souris bien connu, dans lequel le cou de l’animal est cassé par un support métallique de recul. Si vous êtes déterminé à tuer les animaux ou si les populations sont assez importantes, il est préférable à l’utilisation d’anticoagulants qui provoquent une mort lente et douloureuse. Vous pouvez également attirer les rongeurs dans les pièges à cage avec de la nourriture comme les noix, le chocolat ou la farine d’avoine mélangés au beurre d’arachide. Il y a aussi les pièges collants qui sont des rubans adhésifs, incroyablement résistants. Ils sont très efficaces, mais l’animal coincé meurt lentement et douloureusement.

Pour les plus grosses espèces telles que le ragondin, les captures se font généralement à l’aide de cages et systèmes plus complexes. Il existe différents modèles de piège à ragondin ou piège à rat musqué sur le marché ; allant des modèles rudimentaires aux plus sophistiqués. Il y a même ce modèle de piège connecté aux smartphones pour faciliter la ‘’chasse aux nuisibles’’.

Il faut quand même savoir que le seul moyen de vraiment minimiser les risques potentiellement graves causés par ces animaux est de garder votre propriété aussi propre que possible. Scellez les entrées potentielles pour les rongeurs (trous, interstices, goulottes de câbles). Les rats peuvent également entrer par les égouts, ne jetez donc jamais de résidus alimentaires dans les toilettes. Assurez-vous que toutes les sources alimentaires (compost, déchets, les stocks d’aliments, etc.) soient en lieu sûr. Nettoyez les buissons aux alentours de votre propriété. Débarrassez-vous des montagnes d’ordures et de déchets, car ce sont d’excellents repaires pour les rongeurs.

Astuces préventives supplémentaires pour éloigner les rongeurs

L’utilisation d’huile de menthe poivrée est l’une des méthodes naturelles les plus efficaces pour éloigner les souris, car elles ne supportent pas l’odeur. Mettez une liasse de coton imbibé d’huile de menthe poivrée où vous pensez qu’elles se sont nichées et elles partiront immédiatement. Vous obtiendrez le même résultat avec l’huile d’eucalyptus, le camphre et un bol d’eau mélangé à de l’ammoniac.

Le bicarbonate de soude, tout comme les feuilles de laurier émiettées sont d’excellents moyens de dissuasion. Il suffit de saupoudrer un peu dans la maison et de laisser leur petit effet pittoresque, sans danger pour les personnes et les animaux domestiques.

Sur le marché, il existe des répulsifs à ultrasons qui sont un moyen de haute technologie pour dissuader un large éventail de rongeurs indésirables de votre jardin. Le répulsif solaire avancé émet des vibrations à basse fréquence dans le sol pour dissuader les taupes de creuser votre pelouse. Le répulsif avancé pour rat musqué et ragondin combine des fréquences ultrasoniques avec une technologie électromagnétique pour garder toute votre maison exempte de rongeurs.

Des recettes écologiques pour se débarrasser des insectes nuisibles

Il existe d’innombrables façons écologiques de se débarrasser de ces parasites. La liste est longue, mais voici quelques méthodes populaires utilisées depuis longtemps et que, dans certains cas, les preuves restent aujourd’hui incontestables.

Prenez un verre et diluez à 50 % un détergent à vaisselle commun (de préférence neutre et sans saveur) et du vinaigre de vin. Placez le verre sur le rebord de la fenêtre et fixez-le. Les insectes seront attirés par ce piège, les empêchant de pénétrer à l’intérieur de la maison.

Pour concocter votre spray insecticide naturel, utilisez du vinaigre et la peau d’orange. Prenez 1 litre de vin blanc ou de vinaigre de pomme et les peaux de 4 oranges. Mettez le tout dans un bocal fermé et laissez macérer environ 2 semaines. Utiliser sans dilution cette solution est une méthode très efficace pour lutter contre les larves, les pucerons, les fourmis et les petits diptères de votre jardin.

La réglisse est un piège à nuisible, très efficace contre les cafards et en particulier la Blatta orientalis. Il faut utiliser le pur en bâtonnets, pour hacher et ainsi créer des pièges très efficaces saupoudrés de gui et au centre, placer quelques morceaux de réglisse.

L’ail est également l’un des pesticides naturels les plus efficaces. La peau dégage une odeur âcre qui dissuade les moustiques et les punaises de s’approcher. Il suffit de planter un bulbe dans un pot ou de préparer une décoction à vaporiser sur la base des plantes le soir pour les faire fuir.

Toujours pas convaincu d’adopter une approche écologique ? Lisez ceci

C’est un fait, les substances chimiques tuent les plantes et les animaux, menacent la biodiversité et mettent en danger votre santé. Tant qu’on utilisera ces substances, les colonies d’abeilles continueront de mourir et des espèces tout entières disparaîtront, telles que les papillons, les poissons ou même les oiseaux. Les rongeurs morts d’empoisonnement sont également dangereux s’ils ne sont pas rapidement éliminés. En se nourrissant de ces animaux, les charognards comme les corbeaux et les renards risquent de s’empoisonner à leur tour. Dans le pire des cas, tout animal curieux fourrant le rodenticide dans sa bouche aura de sérieux problèmes.

L’exposition chronique aux pesticides a été liée à des problèmes de santé spécifiques, notamment : malformations congénitales, cancer, changements génétiques, troubles sanguins et troubles nerveux. Selon l’Organisation mondiale de la santé, on estime à près de 3 millions de cas d’empoisonnement par pesticides chaque année et jusqu’à 220 000 décès (principalement dans les pays en développement). L’utilisation de pesticides augmente le risque que les agriculteurs développent un cancer ou des troubles métaboliques et deviennent stériles. Ils peuvent également provoquer de fortes réactions telles que des troubles du développement chez les enfants.

Se débarrasser des souris sans utiliser de produits toxiques
Traitement contre les cafards à Paris